Nos tutelles

CNRS

Nom tutelle 1

Nos partenaires

Nom tutelle 2 Nom tutelle 3

Rechercher





Accueil > Science pour tous > 2019 - Année internationale du tableau périodique des éléments > Tous les éléments présentés

Rhodium

Le rhodium est l’un des plus rares et chers métaux de la Terre ; il est plus précieux que le platine. A titre indicatif, le prix au kg est de 25 keuros pour le platine, de 35 keuros pour le palladium ou l’or et de 70 keuros pour le rhodium.

Le rhodium est un métal dur, gris-blanc. Il ne réagit ni avec l’air, ni avec les acides. Le rhodium est un sous-produit de la production du nickel.
En 1979, pour marquer les 200 millions de disques vendus par Paul McCartney aux différentes étapes de sa carrière, le livre Guinness des records lui décerna un disque de rhodium, ce métal étant plus rare encore que le platine !

Étymologie  : vient du grec « Rhodon » signifiant rose. Certains dérivés du rhodium ont une couleur rose.

Origine  : Le rhodium est un élément produit par capture de neutrons rapides, comme par exemple lors de la fusion d’étoiles à neutron. Il peut également être produit par capture lente de neutrons dans les étoiles de masse intermédiaire en fin de vie.

Historique  : Le rhodium a été découvert par Wollaston en même temps que le palladium, en 1803, au sein d’un minerai de platine brut.

Poudre de rhodium, compactée en cylindre ou bille - Crédit photo : Wikipédia / Alchemist-hp - Travail personnel - CC BY-SA 3.0

Le rhodium dans la vie courante :
Actuellement, 84 % de la production annuelle de rhodium est consommée pour la fabrication des convertisseurs catalytiques qui réduisent les émissions nocives du moteur à explosions. Rappelons que le rhodium est le métal permettant la conversion des NOx (polluant de l’air) : 2 NOx ------> x O2 + N2

Catalyseur au rhodium - Crédit photo : Wikipédia / Daniele Pugliesi - Travail personnel - CC BY-SA 3.0

Le rhodium étant rare et cher, il est souvent allié au platine. Il est alors utilisé dans les équipements scientifiques de haute qualité : il sert dans les thermocouples qui mesurent des températures jusqu’à 2000°C.

Utilisation du rhodium à l’Institut UTINAM :
Le rhodium ne s’oxyde pas et il ne subit aucun ternissement dans le temps. Pour ces raisons, il est utilisé sous la forme de dépôt électrolytique, le plus souvent comme revêtement décoratif.

On sait que les articles de bijouterie et orfèvrerie en argent noircissent sous l’effet des sulfures présents dans l’atmosphère. On a cherché depuis longtemps à éviter ce noircissement en déposant sur l’argenterie une couche mince d’un métal blanc inaltérable à l’air. Le choix des chercheurs s’est finalement porté sur le rhodium. L’argent rhodié est plus résistant à la corrosion, au ternissement, plus brillant mais coûte plus cher qu’un bijou en argent classique.

Boucles d’oreilles en argent rhodié - Crédit photo : Wikipédia / Glimmering - Travail personnel - CC BY-SA 4.0