Nos tutelles

CNRS

Nom tutelle 1

Nos partenaires

Nom tutelle 2 Nom tutelle 3

Rechercher





Accueil > Science pour tous > 2019 - Année internationale du tableau périodique des éléments > Archives des éléments présentés

Yttrium

L’yttrium un élément de transition d’apparence métallique (argenté et brillant), qui possède un comportement chimique proche de celui des lanthanides et historiquement classé parmi les terres rares. On peut le trouver naturellement dans l’environnement, très souvent en association dans des minéraux avec des terres-rares mais aussi dans des minerais d’uranium.
Présent dans la croûte terrestre, c’est le 28e élément le plus abondant.

Morceaux d’yttrium. L’yttrium est difficile à séparer des terres-rares - Crédits : Wikipédia / Alchemist-hp

Étymologie  : Le nom de l’Yttrium a été choisi en hommage au village d’Ytterby d’où a été extrait le minerai dans lequel il a été découvert.

Origine  : L’yttrium est produit par capture de neutrons, en partie dans le coeur des étoiles massives et lors de l’explosion en supernova en fin de vie de ces étoiles, et pour une part lors de la fin de vie des étoiles de plus faible masse, quand elles deviennent instables (elles pulsent) et juste avant de former une nébuleuse planétaire, en éjectant leur enveloppe.

Historique  : C’est en 1789 qu’un chimiste finlandais, Johan Gadolin, identifie dans un échantillon de gadolinite un nouvel oxyde. Cette roche avait été découverte deux ans auparavant par le lieutenant Carl Axel Arrhenius près du village suédois d’Ytterby. Ces travaux seront confirmés en 1797 par Anders Gustaf Ekeberg qui décidera de baptiser ce nouvel oxyde « Yttria ». Le Suédois Carl Gustav Mosander parviendra près de 50 ans plus tard à isoler plusieurs composés de l’yttrium via le processus de la cristallisation fractionnée. C’est en 1828 que Friedrich Wöhler isola le métal par réduction du chlorure.

L’yttrium dans la vie courante :
Il est principalement utilisé pour la confection de luminophores rouges pour les écrans cathodiques ou pour la composition des LED.

L’yttrium est l’un des élément utilisé pour la production des luminophores rouges pour les téléviseurs à écran cathodique - Crédits photo : Wikipédia / Loongyh

L’yttrium est également utilisé dans la production d’une grande variété de grenats synthétiques. Les grenats de fer et d’yttrium sont utilisés en tant que filtres micro-ondes, les YAG (Grenat Yttrium Aluminium) imitent le diamant en joaillerie mais peuvent aussi servir à la production de lasers émettant une lumière infrarouge principalement utilisés dans le domaine médical.

Le grenat d’yttrium et d’aluminium (YAG) solide cristallin identique au diamant, dopé au néodyme,
crée un laser, le plus utilisé par la chirurgie et la dentisterie, pour la coupe de métal.
- Crédits : Wikipédia, Creative Commons Attribution 3.0

L’yttrium à l’Institut UTINAM  : Il n’y a pas d’application pour l’yttrium à l’Institut UTINAM