Supervisory authorities

CNRS

Nom tutelle 1

Our partners

Nom tutelle 2 Nom tutelle 3

Search



Nom tutelle 2 Nom tutelle 3


Home > Headlines

VVV Cluster 001, l’amas globulaire le plus pauvre en métaux des régions internes de la Voie lactée

Les amas globulaires sont des regroupements de milliers d’étoiles anciennes. Existant depuis les premiers temps de la formation des galaxies, ils sont un témoignage précieux de leur évolution primitive. Notre Voie lactée héberge plus de 150 de ces amas de vieilles étoiles, situés, pour une partie d’entre eux, dans les régions internes de la galaxie. Malgré leur grand âge, les étoiles de ces amas contiennent en principe une quantité considérable de métaux.

Une équipe de chercheur.e.s a fait à ce propos une découverte inattendue, en identifiant deux étoiles très pauvres en métaux au sein de l’amas globulaire VVV Cluster 001, situé dans une région proche du centre galactique. Il s’agit de deux géantes rouges dont la teneur en fer est en moyenne 300 fois plus faible que celle de notre soleil. Cet amas s’avère à ce jour le plus pauvre en métaux jamais identifié dans les régions internes de la Voie lactée, où les amas globulaires de ce type sont d’ordinaire plus riches en fer.

Vue panoramique de la Voie lactée, zoom sur le VVV CL001 et spectrogramme montrant la raie d’absorption du fer. © ESA / Gaia / DPAC, CC BY-SA 3.0 IGO ; équipe VVVX ; José G. Fernández-Trincado

La composition chimique du VVV Cluster 001, découvert il y a dix ans, n’était jusque-là pas bien connue. En effet, son étude détaillée était rendue impossible par la trop grande quantité de poussière interstellaire sur la ligne de visée entre l’amas et nous. L’utilisation de la spectroscopie infrarouge a permis aux chercheur.e.s de voir à travers cette poussière, et d’analyser les caractéristiques des étoiles dans les régions les plus internes de l’amas.

Cette très faible métallicité donne de précieux renseignements sur la formation des galaxies. De nouvelles observations ont permis d’estimer l’âge de cet amas à environ douze milliards d’années, et de prédire son trajet orbital. VVV CL001 se trouve sur une orbite très excentrique et rétrograde ; sa chimie et sa dynamique suggèrent qu’il doit provenir d’une autre galaxie plus petite, qui a dû entrer en collision avec la Voie lactée il y a une dizaine de milliards d’années. Il est peut-être associé aux débris de galaxies disparues, telles que Gaia-Enceladus ou Sequoia.


En savoir plus :

VVV CL001: Likely the Most Metal-poor Surviving Globular Cluster in the Inner Galaxy - The Astrophysical Journal Letters, Volume 908, Number 2

José G. Fernández-Trincado, Dante Minniti, Stefano O. Souza, Timothy C. Beers, Doug Geisler, Christian Moni Bidin, Sandro Villanova, Steven R. Majewski, Beatriz Barbuy, Angeles Pérez-Villegas, Lady Henao, María Romero-Colmenares, Alexandre Roman-Lopes, et Richard R. Lane

Lire l’article


Contact :
José G. Fernández-Trincado
Institut UTINAM
jfernandez at obs-besancon.fr