Nos tutelles

CNRS

Nom tutelle 1

Nos partenaires

Nom tutelle 2 Nom tutelle 3

Rechercher





Accueil > A la une > Archives > Nouvelles scientifiques

Une équipe internationale d’astronomes découvre un chaînon manquant

par Edith Burgey -

Le 4 septembre 2008, Besançon (Doubs) –

Des astronomes ont découvert un objet curieux au-delà de Neptune dont l’orbite étonnante pourrait mener à une explication de l’origine des comètes. Cet objet transneptunien, actuellement baptisé 2008 KV42, suit une orbite inversée autour du Soleil, presque perpendiculaire à l’écliptique avec une inclinaison de 104°. Cette orbite bizarre suggère que 2008 KV42 aurait pu être attiré au sein de notre système solaire depuis le réservoir de comètes, bien au-delà de Neptune, appelé le nuage de Oort. Les comètes proviennent du nuage de Oort, ainsi cette découverte pourrait finalement nous indiquer comment ils passent du nuage pour devenir des objets analogues à la comète de Halley.

Les orbites des objets transneptuniens nous donnent des indices importants sur la formation et l’évolution du système solaire externe. Les découvertes de nouvelles classes d’objets ont déjà fourni des informations sur l’histoire ancienne de notre système solaire et ont remis en question certaines théories reçues. La découverte de 2008 KV42, le premier objet connu de cette région ayant une orbite rétrograde (en sens inverse), nous promet un renouvellement des théories.
Selon J.-M. Petit, Directeur de Recherche CNRS à l’Observatoire de Besançon/Institut UTINAM : « depuis un certain temps, nous cherchions des objets transneptuniens à forte inclinaison, mais nous ne nous attendions pas à en découvrir un avec une orbite rétrograde ». Il poursuit « plusieurs théories de la formation des confins du système solaire ont suggéré l’existence de ces objets, mais il est très difficile de les observer. »

Cette difficulté s’explique partiellement par leur rareté. Bien que les astronomes aient exploré une grande partie de la moitié nord du ciel, à la recherche d’objets brillants de ce type, ils n’en ont trouvé qu’un seul qui pourrait appartenir à la même classe, 2002 XU93, découvert il y a six ans lors du grand relevé écliptique profond (DES), qui présente une orbite inclinée de 77°.

Une des grande frustrations des chercheurs qui étudient le système solaire au-delà de Neptune est la difficulté de déterminer de quelles régions proviennent les différents types de comètes. La découverte d’objets qui feraient le lien entre les sources (différentes parties du nuage de Oort, ceinture de Kuiper) et la population des comètes observées éclairerait fortement notre compréhension de la formation du système solaire externe.

La découverte a été réalisée à l’aide du télescope Canada-France-Hawaii à Hawaii et a été suivie d’observations de confirmation avec le télescope MMT en Arizona, l’observatoire inter-américain de Cerro Tololo (CTIO) de quatre mètres au Chili et le télescope Gemini Sud également au Chili, un télescope de l’observatoire canadien Gemini. L’équipe des découvreurs était composée de Canadiens, de Français et d’Américains.

« Un accès rapide aux télescopes MMT et Gemini Sud, grâce à l’appui généreux d’observateurs au MMT et du Directeur canadien de Gemini Sud, Jean-René Roy, a été très important. En raison de son orbite inhabituelle, l’objet aurait été perdu sans la contribution cruciale de ces grands télescopes » déclarait Brett Gladman, professeur d’astronomie et titulaire d’une chaire de recherche du Canada à l’Université de la Colombie-Britannique.

L’équipe des découvreurs prévoit actuellement des observations de suivi pour 2008 KV42, afin de déterminer son orbite avec une plus grande précision. Elle pourra alors démarrer le travail fascinant de l’interprétation des informations « paléontologiques » que constitue l’orbite de cet astre trans-neptunien exceptionnel.

CONTEXTE

La découverte de 2008 KV42 a été annoncée à la dixième réunion triennale « Astéroïdes, Comètes, Météores » à Baltimore et par la circulaire électronique sur les planètes mineures 2008-O02, le 16 juillet, et la circulaire électronique 8960 de l’Union Astronomique Internationale, le 18 juillet.
Les observations récentes obtenues avec le Télescope Canada-France-Hawaii ont permis d’améliorer notre connaissance de l’orbite, confirmant que 2008 KV42 pourrait être un chaînon possible entre le nuage de Oort interne et les comètes du type Halley.

Le demi-grand axe de 2008 KV42 mesure 46 ± 5 UA, l’objet a été découvert alors qu’il était à 32 UA, et son périhélie (sa distance la plus proche du Soleil) correspond grossièrement au rayon de l’orbite d’Uranus.

Des renseignements complémentaires sur le projet de relevé du plan écliptique Canada-France (CFEPS) et son équipe, ainsi que des détails supplémentaires sur 2008 KV42 sont disponible sur le site : www.cfeps.net.


Contact :

Jean-Marc Petit

Directeur de Recherche CNRS

Institut UTINAM / Observatoire de Besançon

Téléphone : 03 81 66 69 29

Courriel : jean-marc.petit chez obs-besancon.fr