Nos tutelles

CNRS

Nom tutelle 1

Nos partenaires

Nom tutelle 2 Nom tutelle 3

Rechercher





Accueil > Science pour tous > 2019 - Année internationale du tableau périodique des éléments > Tous les éléments présentés

Radium

Le radium est un métal qui fait partie de la famille des alcalino-terreux. C’est le plus dense des métaux. Quand il est pur, le radium est blanc mais il s’oxyde rapidement à l’air et devient noir. Il est luminescent et émet une lumière bleue et est très radioactif.
On trouve du radium dans des minerais tels que la pechblende également appelée uraninite (espèce minérale radioactive) où il est présent sous forme de traces combinées à de l’uranium par exemple.

Minerai d’uraninite - Crédit photo : Wikipédia / Rob Lavinsky, iRocks.com – CC-BY-SA-3.0

Origine : Le radium est un élément produit par capture de neutrons rapides, comme par exemple lors de la fusion d’étoiles à neutrons, où les neutrons rapides dans les coeurs très denses des étoiles sont capturés et grossissent les noyaux des éléments du pic du fer.

Étymologie  : Le nom radium provient du latin « radius » qui signifie « rayonnement ». Il a été nommé ainsi à cause de la forte émission de rayonnements radioactifs du radium.

Historique  : Le radium a été découvert par les époux Curie : Pierre Curie et Marie Skłodowska-Curie. C’est en 1898 que Marie Skłodowska-Curie découvre le radium dans un minerai d’uraninite avec l’aide de son mari Pierre Curie. C’est après avoir extrait tout l’uranium présent dans l’uraninite qu’elle s’aperçoit que le reste est encore assez radioactif. Il s’agissait en réalité de radium.
Il faudra attendre 12 ans de plus pour qu’en 1910, les époux Curie ainsi qu’André-Louis Debierne isolent le radium métallique pour la première fois.

Marie Curie et son mari Pierre étudiant le radium, dessin d’André Castaigne - Crédit photo : Wikipédia / Domaine public André Castaigne

 [1]

Le radium dans la vie courante :
On trouvait du radium dans les horloges afin de rendre visibles les écritures du fond pendant la nuit grâce à ses caractéristiques luminescentes. Cette utilisation fut stoppée dans les années 1950 à cause des risques qu’elle engendrait.

Les aiguilles et les heures du cadran de cette horloge
sont phosphorescentes par incorporation de sels de radium - Crédit photo : Wikipédia / Arma95 — Travail personnel CC BY-SA 3.0

On utilisait le radium dans la curiethérapie, une technique qui consistait à irradier les tumeurs avec l’injection de fortes doses de radium très localisées dans le corps. Cependant il fallut vite oublier cette application car elle créait de trop fortes expositions pour les opérateurs qui devaient injecter la souche radioactive. C’est pourquoi la curiethérapie a été abandonnée au profit de la radiothérapie.

Le radium à l’Insitut UTINAM  : Il n’y a pas d’application pour le radium à l’Institut UTINAM


[1Phosphorescence ou fluorescence ? La fluorescence et la phosphorescence sont deux formes différentes de luminescence qui diffèrent notamment par la durée de l’émission après excitation : la fluorescence cesse très rapidement tandis que la phosphorescence perdure longtemps