Nos tutelles

CNRS

Nom tutelle 1

Nos partenaires

Nom tutelle 2 Nom tutelle 3

Rechercher





Accueil > Recherche > Équipe Sonochimie et Réactivité des Surfaces > Les axes de recherche > Développement de procédés assistés par ultrasons

Nettoyage par ultrasons

Responsables : Rémy VIENNET et Jean-Yves HIHN

Le nettoyage par ultrasons est une technique éprouvée, bien connue en particulier pour la préparation de surface où ils sont utilisés conjointement à des produits dégraissants. La technique est séduisante : les ondes ultrasonores se propagent dans le milieu liquide et agissent à la fois par la transmission de la vibration mécanique et l’implosion de bulles de cavitation à proximité de la surface. Toutefois, la mise en œuvre industrielle de ce type de procédés est délicate, car l’utilisation des ultrasons de puissance dans le milieu réactionnel induit de fortes perturbations dans les écoulements et des modifications spécifiques, difficiles à maîtriser. C’est pourquoi le nombre d’installations industrielles a tendance à stagner, les résultats n’étant pas toujours à la hauteur de l’attente des utilisateurs.
Des applications voient le jour, avec des procédés portant sur des objets d’échelle de taille très différente comme le nettoyage en continu de micro pièces dans l’industrie de la connectique, comme des coques de bateaux. L’équipe SRS intervient en effet pour la société NAVYCLEAN en participant au développement de stations de lavage de bateau de plaisance par ultrasons. Le principe proposé par un jeune inventeur marseillais est très simple en apparence : pratiquant la plaisance en loisir, il était désolé de devoir régulièrement immobiliser son bateau pour de longs et coûteux nettoyages des parties immergées, sous peine de voir les algues et les coquillages qui envahissent la coque ralentir considérablement la marche du navire. S’inspirant des stations de lavage automatique des voitures, Ignaki Albaina a imaginé un système de nettoyage de coque par ultrasons, à flot et en libre service. Concrètement, le plaisancier amarre son bateau dans l’enceinte de nettoyage ― un ponton en forme de U ― et lance lui-même le processus, qui dure environ une heure. Les ultrasons assurent alors un nettoyage de la partie immergée de la coque sans qu’aucun élément mécanique n’entre en contact avec elle, ce qui limite les risques de rayures, tout en éliminant les algues et coquillages fixés sur les surfaces complexes comme les hélices ou les embases…