Nos tutelles

CNRS

Nom tutelle 1

Nos partenaires

Nom tutelle 2 Nom tutelle 3

Rechercher





Accueil > Séminaires > Archive des séminaires d’Utinam > 2017

Nadège Lagarde

Horloges chimiques dans les populations d’étoiles composant la Voie Lactée

mercredi 1er mars 2017, 14h

salle de conférences de l’observatoire

Nadège LAGARDE
post-doctorante à l’Institut UTINAM

Résumé :

De grandes études spectroscopiques telles que APOGEE, Gaia-ESO, ou RAVE à partir desquelles on mesure les paramètres stellaires, vitesses radiales et abondances chimiques détaillées pour les cibles CoRoT, Kepler et K2, sont en plein essor. Les données astérosismiques des étoiles géantes rouges observées par les missions spatiales CoRoT et Kepler permettent de déterminer la masse et le rayon des étoiles, ainsi que leur position et leur âge. Cette association entre contraintes spectroscopiques et astérosismiques ouvre une nouvelle voie pour comprendre l’évolution des étoiles et de notre Galaxie.

Pendant cet exposé, je présenterai l’évolution des étoiles géantes rouges, calculée avec le code d’évolution stellaire STAREVOL, incluant les effets du mélange thermohaline et du mélange induit par rotation. Dans Lagarde et al 2017, nous avons développé le modèle de synthèse de populations de Besançon (BGM) en y incluant les prédictions de mes modèles d’évolution stellaire fournissant les propriétés astérosismiques globales et les abondances chimiques de surface tout au long de l’évolution des étoiles de masse faible et intermédiaire. Pour la première fois, le BGM peut explorer les effets d’un mélange supplémentaire pendant l’évolution des étoiles géantes rouges. Je présenterai la première comparaison entre ces populations synthétiques et le grand relevé CoRoGEE (CoRoT+APOGEE).

Je souligne ici, l’utilité des outils de synthèse de population tel que le BGM, pour tester les modèles d’évolution stellaires et les processus de transport se produisant à l’intérieur des étoiles. Ces processus de transport devraient être pris en compte dans la détermination des âges pour les futures études d’archéologie galactique.