Nos tutelles

CNRS

Nom tutelle 1

Nos partenaires

Nom tutelle 2 Nom tutelle 3

Rechercher





Accueil > Recherche > Équipe Physique théorique & Astrophysique > Astrophysique galactique et stellaire > Modélisation du milieu interstellaire

Modélisation 3D du milieu interstellaire de la Voie Lactée

Ce thème s’inscrit dans la continuité de la modélisation 3D de l’extinction interstellaire. L’extinction interstellaire est due à la présence de grains de poussière sur la ligne de visée. L’émission de ces grains de poussière interstellaire dans le domaine infrarouge (IR) est désormais accessible pour tout le ciel grâce aux télescopes spatiaux Planck, AKARI et WISE, constituant une nouvelle source d’information sur le milieu interstellaire (MIS) de notre Galaxie. Contrairement aux données liées à l’extinction interstellaire, l’émission donne accès à la température et à l’évolution physico-chimique des grains de poussière, qui eux-même dépendent de l’intensité des rayonnements stellaires.

Nous développons actuellement un modèle s’appuyant sur le modèle de synthèse de populations stellaires de Besançon pour prédire l’émission et l’extinction des grains de poussière interstellaire en chaque point de la Galaxie. Les résultats du modèle sont alors comparés aux observations IR des satellites Planck, AKARI et WISE, ainsi qu’aux cartes d’extinction interstellaire déjà produites par notre équipe.


Contacts : Julien Montillaud, Annie Robin