Nos tutelles

CNRS

Nom tutelle 1

Nos partenaires

Nom tutelle 2 Nom tutelle 3

Rechercher





Accueil > Séminaires > Archive des séminaires d’Utinam > Archive des séminaires d’astrophysique (jusqu’en 2011) > 2007

Migration planétaire d’une paire de planètes géantes et architecture du système solaire externe

par Edith Burgey -

Lundi 17 septembre 2007

Aurélien Crida

post-doctorant Université de Tübingen (Allemagne)

Résumé :
Les planètes se forment dans un disque de gaz et de poussière autour des jeunes étoiles. Mais par interactions avec ces disques, elles migrent vers le centre (en migration dite de type II pour les planètes géantes). Après une revue de ces processus, je montrerai qu’ils peuvent produire des paires de Jupiters chaud en résonance, conformément aux observations, et que le disque interne doit etre pris en compte pour expliquer l’excentricité modérée de ces planètes. Puis je me concentrerai sur le cas du système solaire, dans lequel les planètes géantes ont échappé à la migration. Nous avons trouvé des configurations de Jupiter, Saturne, Uranus, et Neptune dans le disque de gaz qui permettent de l’expliquer. Toutefois, ces configurations ne ressemblent pas à la configuration présente du système solaire externe. Je présenterai le modèle de Nice, qui explique l’architecture actuelle du système solaire externe et le grand bombardement tardif à partir d’une configuration compacte après la dissipation du disque. Enfin, je montrerai des travaux en cours visant à réconcillier ces deux derniers modèles, pour avoir une vision dynamiquement cohérente de la formation du système solaire, du disque de gaz à actuellement via le grand bombardement tardif.