Nos tutelles

CNRS

Nom tutelle 1

Nos partenaires

Nom tutelle 2 Nom tutelle 3

Rechercher





Accueil > Séminaires > Archive des séminaires d’Utinam > 2012

Benoît Mosser

Les géantes rouges dévoilées par l’astérosismologie

par Edith Burgey -

lundi 6 février 2012, 10h30

salle de conférences de l’observatoire

Benoit Mosser, Professeur à l’Observatoire de Paris, LESIA

Résumé :

La moisson astérosismique des satellites CoRoT et Kepler était attendue, ces projets apportant à l’étude sismique d’un grand nombre d’étoiles de type solaire les conditions observationnelles garantissant un signal très propre. Un champ nouveau est apparu, bien plus fécond qu’espéré, qui concerne les géantes rouges. Avant les missions spatiales, les résultats sismiques sur ces étoiles étaient bien maigres, et posaient plus de questions qu’ils n’apportaient de réponses. Avec CoRoT puis Kepler, la richesse des spectres d’oscillations de ces étoiles s’est peu à peu dévoilée. Ces spectres sont suffisamment simples pour pouvoir être traités massivement, et suffisamment complexes pour apporter de nouvelles contraintes fortes pour l’étude physique de ces étoiles.

L’exposé montrera comment les mesures astérosismiques se traduisent en résultats de physique stellaire. Il abordera entre autres : la mesure des masse et rayon stellaires avec une précision de quelques pourcents, la détermination de l’état évolutif des géantes, la mise en évidence de leur rotation différentielle et du transfert de moment angulaire du coeur vers la surface, l’étude de populations stellaires...