Nos tutelles

CNRS

Nom tutelle 1

Nos partenaires

Nom tutelle 2 Nom tutelle 3

Rechercher





Accueil > Séminaires > Archive des séminaires d’Utinam > Archive des séminaires de physique (jusqu’en 2011) > 2009

Influence des effets non linéaires de polarisation sur la détection de molécules chirales par des nanotubes de carbone

par Edith Burgey -

Delphine Vardanega

Institut UTINAM

Mardi 12 mai 2009

Résumé : La nécessité de différencier les molécules chimiques selon leur chiralité est d’un intérêt majeur dans les industries chimiques et pharmaceutiques. L’utilisation de nanotubes de carbone chiraux (nanostructures cylindriques plus ou moins chirales* *en fonction de l’enroulement des atomes de carbone qui les composent) placés dans une configuration de résonateur diélectrique nous a permis de détecter sélectivement et de façon réversible les énantiomères d’acides aminés (alanine, acide aspartique ...). Cette détection chirale a été mise en évidence par une fréquence de résonance du capteur différente selon la chiralité de la molécule adsorbée à la surface du nanotube de carbone. Ce résultat a été interprété comme une modification différente de la constante diélectrique// du capteur lors de l’adsorption d’une molécule lévogyre ou dextrogyre. Cependant la sensibilité d’un tel capteur n’est significative que lorsque l’angle chiral des nanotubes qui le composent avoisine 15°.

Afin d’améliorer les performances de sélectivité d’un tel capteur, l’insertion d’hélices peptidiques à l’intérieur de nanotubes de carbone (chiraux ou achiraux) a été étudiée. Nous montrerons notamment que les effets non linéaires qu’elles engendrent permettent de s’affranchir de la chiralité des tubes tout en conservant une sélectivité performante.