Nos tutelles

CNRS

Nom tutelle 1

Nos partenaires

Nom tutelle 2 Nom tutelle 3

Rechercher





Accueil > Séminaires > Archive des séminaires d’Utinam > Archive des séminaires de physique (jusqu’en 2011) > 2009

Explosion coulombienne de H2 induite par une impulsion laser intense sub-10 fs

par Edith Burgey -

Sébastien Saugout

Laboratoire de PhotoPhysique Moléculaire (Orsay)

Jeudi 12 mars 2009

Résumé : L’étude de l’interaction de la molécule H2 avec une impulsion laser
intense de durée inférieure à 10 fs permet d’appréhender les
dynamiques électronique attoseconde et nucléaire femtoseconde induites
par une impulsion ultra-courte. L’éjection des deux électrons conduit
à la fragmentation du système en deux protons. Ce processus est appelé
explosion coulombienne. La dynamique nucléaire correspondante est
étudiée expérimentalement en mesurant les spectres d’énergie cinétique
des protons. De manière théorique, la réponse moléculaire est suivie
par résolution de l’équation de Schrödinger dépendant du temps. La
très grande sensibilité des spectres d’énergie cinétique en fonction
de la durée de l’impulsion est mise en évidence expérimentalement dans
l’intervalle 40 fs à 10 fs, et jusqu’à 1 fs dans notre approche
théorique. Lorsque cette durée diminue, les spectres sont translatés
vers les hautes énergies, et dépendent de la phase absolue de
l’impulsion. Par ailleurs, la sensibilité de H2 à l’enveloppe
temporelle du champ laser permet de détecter les pré- ou
post-impulsions éventuellement présentes autour de l’impulsion
principale. Le mécanisme de recollision électronique est mis en
évidence expérimentalement avec des impulsions de 10 fs, et est
analysé dans le cadre de notre modèle théorique.