Nos tutelles

CNRS

Nom tutelle 1

Nos partenaires

Nom tutelle 2 Nom tutelle 3

Rechercher





Accueil > Recherche > Équipe Spectroscopie - Planétologie - Atmosphères - Clathrates - Environnement > Présentation des thématiques de recherche

Dynamique et Physico-chimie des petits corps du système solaire

Chercheurs : A. Guilbert-Lepoutre (jusqu’à janvier 2019), B. Noyelles (depuis septembre 2018), J.-M. Petit, P. Rousselot

Dans cette thématique, l’équipe SPACE étudie les caractéristiques physico-chimiques et dynamiques des petits corps du système solaire et les utilise comme traceurs pour modéliser leur formation et leur évolution. Ces études se développent d’une part dans le cadre d’études dynamiques des objets de la ceinture de Kuiper et d’autre part dans le cadre d’observations / modélisations des propriétés physiques de ces mêmes objets ainsi que des comètes et des astéroïdes.

L’équipe est impliquée (responsabilité de la branche française du relevé, implication forte dans la Core Team, direction de deux Topic Teams) dans le Large program Outer Solar System Origin Survey (OSSOS), actuellement en train de se terminer avec le CFHT, pour lequel un important travail de traitement et d’interprétation des données est nécessaire. Nous modéliserons le façonnage in-situ de la ceinture de Kuiper froide lors de l’implantation des composantes chaudes en portant une attention particulière aux effets des diverses résonances et l’ordonnancement précis de leur migration, apportant ainsi des contraintes fortes sur l’évolution primordiale des planètes géantes. D’autres contraintes seront aussi déduites en comparant la distribution en taille observée et les résultats des modèles de formation et d’évolution collisionelle en fonction de diverses hypothèses sur le lieu de formation et le mécanisme de transport.

L’étude des comètes continue, sous différents aspects. Tout d’abord en effectuant leur analyse physico-chimique, via l’interprétation de spectres cométaires grâce à une collaboration avec des physiciens expérimentateurs et théoriciens (principalement axée sur l’analyse des rapports isotopiques, tels 14N/15N ou 16O/18O). L’étude des propriétés thermo-physiques des petits corps et de leur évolution est également développée, grâce à un modèle disponible au sein de l’équipe. Ces études ont pour objectifs de mieux contraindre l’origine de ces petits corps d’un point de vue physico-chimique, et de la confronter aux modèles dynamiques de la formation du système solaire.

Deux dossiers de demande ANR correspondant à ces thématiques (OSSOS et CoCoRIso), dont les coordinateurs sont membres de SPACE, ont été déposés ces dernières années.

Les résultats les plus marquants obtenus au cours du contrat quinquennal (2012-2016) sont présentés dans l’article suivant.