Nos tutelles

CNRS

Nom tutelle 1

Nos partenaires

Nom tutelle 2 Nom tutelle 3

Rechercher





Accueil > Séminaires > Archive des séminaires d’Utinam > Archive des séminaires de chimie (jusqu’en 2011) > 2010

Des phases pures au ciment : hydratation et cohésion

par Edith Burgey -

Lundi 17 mai

Sandrine GARRAULT

Laboratoire Interdisciplinaire Carnot de Bourgogne (ICB), Equipe « Réactivité des systèmes granulaires »

Résumé :

Le ciment est constitué de grains comprenant différentes phases cristallines anhydres qui mises en solution aqueuse comportent des surfaces plus ou moins chargées et se dissolvent avec une certaine vitesse. La solution devient alors sursaturée par rapport à des hydrates, moins solubles que les anhydres, qui peuvent germer puis croître. Tout ceci s’accompagne dans le cas des suspensions concentrées par l’acquisition de résistance mécanique qui confère au système sa principale propriété.

De nombreux facteurs influent sur les processus tels que la température, le rapport liquide sur solide, la composition de la solution, la granularité des anhydres, l’ajout d’additifs….

Fort de cette complexité le ciment apparaît donc comme un matériau digne d’intérêt d’un point de vue fondamental et qui trouve son application à une large échelle industrielle.

Ce séminaire a pour but de présenter la démarche que nous avons adoptée pour parvenir à comprendre comment se déroule l’hydratation de ce système complexe, en étudiant tout d’abord l’hydratation de ses phases pures puis de systèmes de plus en plus complexes tout en mettant en évidence les conséquences sur l’évolution de la cohésion du matériau.