Nos tutelles

CNRS

Nom tutelle 1

Nos partenaires

Nom tutelle 2 Nom tutelle 3

Rechercher





Accueil > Séminaires > Archive des séminaires d’Utinam > 2013

Cyril Richard

Etudes spectroscopiques de molécules d’intérêt astrophysique

vendredi 29 mars 2013, 11h

salle de conférences de l’observatoire

Cyril Richard

Résumé :

Ce séminaire a pour but de synthétiser mes travaux de recherches de doctorat et de postdoctorat,
celui-ci sera alors découpé en 3 parties.
Mes travaux de thèse s’appuient sur la spectroscopie NiH établie à la -n des années 1980 et
au début des années 1990, principalement par le groupe du Pr. R. W. Field au MIT. Le radical
NiH, obtenu avec une source à décharge, à température ambiante (310 K) est excité par un laser
continu à colorant et étudié soit en spectroscopie d’excitation laser soit en -uorescence dispersée.
Un circuit magnétique à aimants permanents (NdFeB) fournit alors un champ magnétique
statique (0.4—0.9 T). Les états de basse énergie sont modélisés avec un Hamiltonien e-ffectif obtenu à partir du formalisme du modèle du 3d9 supermultiplet développé par le groupe de
Field [1]. En champ magnétique, les facteurs de Landé eff-ectif ont été déterminés pour chaque
niveau ro-vibrationnel de 58NiH. Les transitions étudiées ici ont un intérêt astrophysique depuis
que plusieurs transitions d’hydrure métallique ont été observées dans les spectres d’étoiles froides et les taches solaires.
Ensuite nous aborderons les derniers développements de la base de données HITRAN [2]
concernant les absorptions induites par collision (CIA). En e-ffet, de nouvelles données provenant de sources expérimentales et théoriques ont été intégrées dans la base sous un nouveau format
cohérent [3]. L’implémentation de ces nouvelles données est inestimable pour la modélisation et
l’interprétation des spectres des atmosphères planétaires et/ou stellaires.
En-fin, nous -finirons la présentation par l’étude de molécules organiques complexes (COMs) d’intérêt astrophysique et particulièrement importantes pour la chimie prébiotique. Nous verrons que l’analyse des spectres rotationnels du dimethylether monodeutéré ont conduit à la
toute première détection de cette isotopologue dans l’espace [4].

PDF - 82.9 ko
Version imprimable (PDF)

[1The electronic structure of NiH : The Ni<sup+ 3d9 2D supermultiplet. J. Gray et al., J. Chem. Phys., 95,
10, p. 7164, 1991
.

[3New section of the HITRAN database : Collision-induced absorption (CIA). C. Richard et al., JQSRT,
113, 11, p. 1276, 2012
.

[4Mono-deuterated dimethyl ether : laboratory spectrum up to 1 THz. Torsion-rotational spectrum within
the vibrational ground-state for the symmetric and asymmetric conformers and -rst detection in IRAS16293-
2422. C. Richard et al., A&A, in press, 2013 : http://dx.doi.org/10.1051/0004-6361/201220826.