Nos tutelles

CNRS

Nom tutelle 1

Nos partenaires

Nom tutelle 2 Nom tutelle 3

Rechercher





Accueil > A la une > Archives > Nouvelles scientifiques

Communiqué de presse : des bébés étoiles enfin trouvés dans le fouillis du centre galactique

PDF - 2.6 Mo
Version PDF du communiqué

Les astronomes ont enfin découvert des bébés étoiles dans le centre de notre galaxie. Cette découverte a été réalisée avec
l’instrumentation infra-rouge du télescope spatial Spitzer.

Le cœur de notre galaxie spirale est composée d’étoiles, de poussière et de gaz et son centre est un trou noir supermassif. Les
conditions sont ici très dures avec des vents stellaires violents, des ondes de choc puissantes et d’autres facteurs rendant la formation d’étoiles difficile.

Les astronomes savaient que les étoiles pouvaient se former dans des endroits chaotiques mais ils ignoraient comment. A cela s’ajoute
le problème lié à la présence de poussière entre nous et le centre de notre Voie Lactée. Jusqu’à présent personne n’avait localisé ni
observé d’étoiles naissantes. “Ces étoiles sont comme des aiguilles dans une botte de foin” explique Solange Ramirez, le principal
investigateur du programme de recherche au NASA’s Exoplanet Science Institute au California Institute of Technology, Pasadena.
“Il n’y a aucun moyen de les observer dans les longueurs d’onde visibles. Nous avons besoin de l’instrumentation du télescope Spitzer
pour voir au travers de la poussière et regarder en détail chaque objet”. L’équipe prévoit de chercher de nouveaux bébés étoiles et ainsi de comprendre la formation d’étoiles dans les conditions extrêmes du cœur de notre galaxie.”En étudiant individuellement les étoiles du centre galactique, nous pourrons mieux comprendre le mécanisme de formation des étoiles dans différents milieux interstellaires.” indique Deokkeun An de l’Infrared Processing and Analysis Center à Caltech, premier auteur du papier soumis à publication dans
l’Astrophysical Journal. “Notre Voie Lactée n’est qu’une galaxie parmi des milliards d’autres. Mais ce qui la rend spéciale c’est que nous pouvons observer individuellement ses différentes composantes stellaires.”

Le cœur de notre Voie Lactée est un endroit mystérieux s’étendant sur 600 années-lumière (la lumière mettrait 600 ans pour aller d’un
bout à l’autre du centre galactique). Alors que celui-ci ne représente qu’une petite partie de notre galaxie qui s’étend sur environ 100 000
années-lumière, il contient plus de 10% de tout le gaz de notre galaxie et est rempli d’étoiles. Précédemment, il n’y avait que peu d’indices sur la formation d’étoiles dans le centre galactique.

Les astronomes avaient trouvé des amas d’étoiles adolescentes massives en plus de nuages ionisés - un signe que les nouvelles
étoiles ont commencé à chauffer et ioniser le gaz environnent. Par le passé, les tentatives pour trouver des étoiles naissantes, ou
comme les appellent les astronomes de jeunes objets stellaires, se sont avérées infructueuses.

Ramirez et son équipe ont commencé leur recherche par l’examen minutieux des images provenant du centre galactique obtenues avec
la grande mosaïque de récepteurs de Spitzer. Ils examinèrent plus d’une centaine de candidats mais ils eurent besoin de plus
d’informations pour confirmer l’identité des objets. Les objets stellaires jeunes quand ils sont observés de très loin peuvent paraître plus âgés qu’ils ne le sont. Les étoiles plus ou moins âgées sont entourées de poussière et la poussière présente entre elles et nous obscurcit encore davantage les observations. Pour résoudre ce problème, les astronomes ont observé leurs candidats avec le spectrographe de Spitzer - un instrument qui décompose la lumière en infra-rouge. Les molécules entourant les étoiles laissent des empreintes dans leur
spectre. Les résultats ont montré que trois étoiles présentent des signes clairs de jeunesse comme par exemple la présence de gaz
chauds et denses. Ces signes de jeunesse ont été trouvés dans d’autres endroits de la Galaxie où se forment des étoiles. “ Il est
incroyable que nous ayons trouvé ces étoiles” explique Ramirez “Le centre galactique est un endroit très intéressant. Il y a des étoiles jeunes, des étoiles âgées, des trous noirs, de tout ! Nous commençons à fouiller un catalogue d’environ un million de sources et nous avons déjà trouver trois jeunes étoiles qui nous aideront à révéler le secret du cœur de notre Voie Lactée”. “Nous espérons trouver beaucoup d’autres objets intéressants” dit M. Schultheis (Observatoire de Besançon, France). Les objets stellaires jeunes trouvés ici ont
tous moins d’ un million d’années. Ils sont enfouis dans du gaz et de la poussière qui pourra éventuellement s’aplatir en disque pour
former plus tard, selon les théories, des planètes.

Les autres collaborateurs de l’équipe sont :
- Richard Arendt du NASA’s Goddard Space Flight Center, Greenbelt, Maryland, Etats-Unis. ;

- A. C. Adwin Boogert du NASA’s Herschel Science Center, Caltech Californie, Etats-Unis ;

- Mathias Schultheis de l’ Observatoire de Besançon, France ;

- Susan Stolovy du NASA’s Spitzer Science Center, Caltech Californie, Etats-Unis ;

- Angela Cotera du SETI Institute, Mountain View, Californie, Etats-Unis ;

- Thomas Robitaille et Howard Smith du Harvard Smithsonian Center for Astrophysics, Cambridge, Massachusetts, Etats-Unis

Pour plus de informations, vous pouvez contacter Mathias Schultheis

PNG - 349.8 ko
Position des trois étoiles jeunes dans la région centrale

 
 
 

PNG - 269.2 ko
Spectre des étoiles jeunes obtenu avec le spectrographe infrarouge IRS du télescope spatial Spitzer