Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Nos partenaires

Nom tutelle 2 Nom tutelle 3 Nom tutelle 3

Rechercher





Accueil > Séminaires > Archive des séminaires d’Utinam > 2013

Chrystèle Sanloup

Réactivité du xénon avec les matériaux planétaires en conditions extrêmes

vendredi 25 octobre 2013, 14h

salle de conférences de l’observatoire

Chrystèle Sanloup, Institut des Sciences de la Terre, Paris, Université Pierre et Marie Curie et School of Physics & Astronomy, University of Edinburgh, (Grande Bretagne)

Communiqué de presse de l’INSU

Résumé :

Le xénon atmosphérique terrestre a la double particularité d’être à la fois en quantité bien plus faible qu’attendue (il en manquerait plus de 90%) et d’être très appauvri en isotopes légers. Il semble en être de même pour l’atmosphère de Mars. Ce paradoxe du « xénon manquant » a motivé la recherche de réservoirs de xénon ou, au contraire, mené à des scénarios de non accrétion du xénon.

Ce séminaire abordera la question de la réactivité du xénon dans les conditions des intérieurs planétaires. Dans le cas des planètes telluriques, le xénon peut se substituer au Si dans les silicates sous l’effet de la pression. Dans le cas des planètes géantes type Uranus/Neptune, le xénon peut réagir avec la glace d’eau. Dans les deux cas, la réactivité chimique du xénon avec les matériaux planétaires a des conséquences non seulement sur le piégeage du xénon en profondeur mais aussi sur sa composition isotopique.