Nos tutelles

CNRS

Nom tutelle 1

Nos partenaires

Nom tutelle 2 Nom tutelle 3

Rechercher





Accueil > Science pour tous > 2019 - Année internationale du tableau périodique des éléments

Actinium

L’actinium est un métal argenté, mou et très radioactif (150 fois plus que le radium). Il réagit avec l’eau avec formation de H2. Dans le noir on perçoit la lumière bleue qu’il émet.
L’actinium est extrêmement rare. On le trouve dans tous les minerais d’uranium (pechblende ou uranite) : l’uranium se désintégrant en actinium lors de sa réaction nucléaire. Une tonne de minerai d’uranium contient environ un dixième de gramme d’actinium. On l’obtient également en bombardant du radium par des neutrons dans un réacteur nucléaire.
L’actinium est le premier élément de la famille des actinides. C’est d’ailleurs cet élément qui a donné son nom à la famille entière des actinides car ce fut le premier à être découvert.

Roche contenant de l’uranium et de l’actinium - Crédit photo : Wikipédia / Rob Lavinsky, iRocks.com – CC-BY-SA-3.0
Du fait de sa forte radioactivité, l’actinium brille dans le noir d’une lueur bleue pâle - Crédit photo : Wikipédia / Oak Ridge National Laboratory - U.S. Department of Energy – Domaine public

Origine : L’actinium est un élément produit par capture de neutrons rapides, comme par exemple lors de la fusion d’étoiles à neutrons, où les neutrons rapides dans les coeurs très denses des étoiles sont capturés et grossissent les noyaux des éléments du pic du fer.

Étymologie  : vient du grec « aktinos » signifiant « rayon », évoquant le caractère lumineux de cet élément.

Historique  : En 1881, Thomas Lamb Phipson constate un noircissement du blanc de sulfure de zinc sous l’influence de la lumière du soleil. Il pense alors que ce noircissement provient d’une mauvaise qualité du zinc commercial qu’il achetait et qui aurait contenu des impuretés. Sans le savoir, il a ainsi été le premier à manipuler de l’actinium.
C’est finalement et officiellement André-Louis Debierne qui aura découvert et nommé l’actinium en 1899 en manipulant de la penchblende. C’est ce même homme qui travaillait avec Pierre et Marie Curie. Ces derniers avaient alors découvert peu de temps auparavant l’uranium, le polonium et le radium.

L’actinium dans la vie courante :
De manière générale, l’actinium est assez peu utilisé, notamment en raison de sa rareté. La principale utilisation de l’actinium, du fait de sa forte radioactivité, se retrouve en cancérologie. L’actinium 225Ac peut être employé en radiothérapie pour le traitement de multiples cancers.
L’actinium est particulièrement toxique : autant que le plutonium, encore une fois à cause de sa forte radioactivité.

L’actinium à l’Institut UTINAM  : Il n’y a pas d’application pour l’actinium à l’Institut UTINAM.